«Louise SIGOUIN et Marc André BARSALOU ont étudié à l’Université du Québec à Montréal, l’une au Diplôme de 2e cycle en études interdisciplinaires sur la mort, l’autre, à la Maîtrise en communications. J’ai pu alors les épauler dans leurs pérégrinations, Louise au pays du rite de deuil, et Marc André, dans son mémoire sur le silence contemporain.  

Il y a fort à parier que les moniales n’auraient pas donné accès à l’immensité complexe de leurs univers n’eût été de cette combinatoire singulière de tact et de sens du questionnement radical des cosignataires de cette œuvre. L’art de traverser le temps s’y respire, dans une félicité réflexive que notre culture peut goûter, eh oui.»
 
Luce Des Aulniers, anthropologue, Faculté de communication, UQÀM

 

Louise Sigouin

Tout est travail de compensation.

Le manque qui s’exprime.

Depuis l’an 2000, j’ai travaillé à des projets artistiques et sociaux. Auteure d’un livre-documentaire : Les Commerces Immortels du Québec et idéatrice d’une série documentaire, j’ai expérimenté durant plusieurs années une approche théâtrale d’improvisation : Le Théâtre de nos Histoires. Je suis ébranlée par le manque de rites funéraires, de là mon implication théâtrale dans des commémorations funéraires et l’animation de groupes d’endeuillés.

Les rencontres avec des personnes hors du commun motivent grandement mes projets. J’ai vécu une des années les plus fertiles de mon histoire en réalisant le documentaire sur les moniales, c’est le projet qui m’a le plus comblée jusqu’à ce jour. Ces femmes et ces lieux qui ont traversé le temps, leur façon de comprendre et d’exprimer leur vie m’a souvent très émue, touchée et étonnée.

J’ai mené des entrevues filmées sur différentes façons d’habiter un lieu. Je contemple amoureusement la mémoire humaine à travers la matière. Attirée par l’intelligence esthétique, je m’interroge sur la beauté et la laideur. Je veux participer à créer de l’âme par la poésie en images et en mots et témoigner des trésors enfouis de notre identité, de nos racines.

Mes dernières années ont été orientées dans une démarche artistique qui inclut un engagement social pour notre patrimoine bâti, naturel et humain.

 

Marc André Barsalou

 

Marc André Barsalou œuvre dans le milieu de la télévision et du cinéma depuis plus de 15 ans, à titre de réalisateur, directeur photo, caméraman, monteur et scénariste. De plus, il est l’auteur de « Silence et rencontre : la disponibilité à l’autre » publié aux Presses de l’université du Québec (PUQ) en 2012. « La tournée des cafés », auquel il contribua en tant que caméraman et monteur, fut nominé à l’ADISQ en 2012 dans la catégorie Émission de télévision de l’année (musique). Il a reçu le crédit de cinématographie additionnelle pour sa participation, à Montréal et en Inde, au documentaire « This Beggar’s Description », qui remporta le prix C.B.C. Newsworld Award for Best Documentary en 2006 et Best Documentary over 30 minutes au Picture This Film Festival de Calgary en 2007.